Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

Fetita care se juca de-a Dumnezeu

Titre en français : La jeune fille qui jouait
Auteur : Lungu, Dan

roumain

Nombre de pages : 360
Dimensions : 13 x 20 cm
Éditeur : Polirom
Date d'édition : 2016-01

prix TTC :
16,95 €
Réf.9789734660728

Un roman étonnant, excitant et plein humour, sur un phénomène qui a profondément affecté la Roumanie post-communiste: l'émigration temporaire. Comme sa famille connaît des difficultés financières, Letitia décide d'aller travailler à l'étranger pour quelques mois. Grâce à une connaissance, elle va à Rome, en Italie, pour faire le ménage et s'occuper de Nona. Par hasard, elle rencontre une ancienne camarade de classe de lycée, Laura, une habituée du travail précaire ... elle souffre de la séparation avec sa famille. Ses espoirs de retour au pays s'éloigne... Il s'agit d'un roman troublant, que traite toute une variété de thèmes: l'enfance, l'innocence, l'aliénation, les relations de couple, l'identité.

Un roman surprinzator, emotionant si plin de umor care exploreaza, prin ochii inocenti ai Raditei si cei ai mamei sale, un fenomen ce a marcat profund Romania postcomunista: emigratia temporara. Pentru a-si scoate familia din impas financiar, Letitia hotaraste sa plece la munca in strainatate pentru citeva luni. Prin intermediul unei cunostinte ajunge la Roma, in Italia, unde face menaj si ingrijeste de batrina familiei Bosse, Nona. Intimplator, intilneste o fosta colega de liceu, Laura, o veterana a locurilor de munca precare, fire puternica, spontana si onesta, care ii deapana povestea ei de emigranta. Acasa, au ramas cele doua fetite: Radita – sensibila, introvertita – in grija bunicilor si Malina in cea a sotului Letitiei, Vali. Aflata la inceput de scoala si puternic atasata de mama sa, Radita sufera in urma despartirii asa cum numai copiii pot sa o faca, cu tot corpul si toata imaginatia. Cele citeva luni preconizate se tot lungesc, planurile de viitor sufera mereu schimbari, iar efectele secundare ale plecarii se dovedesc imprevizibile. Ne aflam in fata unui roman tulburator, in care sint imbinate subtil o varietate de teme: copilaria, inocenta, instrainarea, confruntarea mentalitatilor, relatiile de cuplu sau reconfigurarea identitatii. Totul intr-o constructie plina de tensiune si cu un limbaj proaspat, efervescent.