Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

La locandiera

Titre en français : La belle aubergiste
Auteur : Goldoni, Carlo

italien

Nombre de pages : 229
Éditeur : Bur Biblioteca Univ. Rizzoli
Date d'édition : 2013-06

prix TTC :
11,50 €
Réf.9788817067188

La Locandiera, également connue sous le titre La Belle Aubergiste en français, est une pièce de théâtre du dramaturge italien Carlo Goldoni, écrite en décembre 1752. Elle fut jouée pour la première fois en janvier 1753. La Locandiera fut l'une des premières pièces de théâtre jouées sans masque, car Carlo Goldoni était contre cette pratique. Cette pièce est constituée de trois actes. Elle conte l’histoire de Mirandolina qui se joue et se fait aimer de tous les hommes qui viennent dans son auberge. Entre autres, le marquis de Forlipopoli et le comte d'Albafiorita se chamaillent et se concurrencent pour ses faveurs, participant à l'effet de comique. Pourtant, le Chevalier, homme sexiste et misogyne, va lui résister. Mirandolina va alors se mettre au défi de le séduire.

La semplice e coerente struttura drammatica; la salace, e insieme critica, contrapposizione tra le "aristocratiche" idiosincrasie degli ospiti della locanda e i domestici affetti degli "umili" ceti mercantili; il continuo oscillare tra il polo della "passione" e quello della "finzione"; questi gli elementi che costituiscono il formidabile milieu in cui si staglia, affascinante e senza tempo, il personaggio della locandiera. Ma più che come un "elogio di Mirandolina" - intesa come eterno femminino -, la più fortunata delle commedie goldoniane andrebbe letta come "l'apologo di una rivalutazione della donna e del suo lucido uso, a sufficienza spietato, dell'intelligenza come strumento di affermazione sociale".