Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

Los perros duros no bailan

Titre en français : Les chiens durs ne dansent pas
Auteur : Pérez-Reverte, Arturo

espagnol

Nombre de pages : 168
Dimensions : 19 x 12,5 x 1,5 cm
Éditeur : Debolsillo
Date d'édition : 2020-01

prix TTC :
12,95 €
Réf.9788466350594

"Je suis né métis, un croisement entre un mâtin espagnol et un rameur brésilien. Quand j'étais un chiot, j'avais un de ces noms tendres et ridicules que l'on donne aux chiens nouveau-nés, mais trop de temps s'est écoulé depuis. Je l'ai oublié. Tout le monde m'appelle "le Noir" depuis longtemps."

Depuis des jours, à l'abreuvoir de Margot, où se réunissent les cabots du quartier, on ne sait rien de Teo et Boris le Beau. Leurs collègues sentent que quelque chose de sombre et de sinistre est derrière leur disparition, ce qui les tient en haleine. Ce qui s'est passé ne peut pas être bon ; tout le monde s'en doute et son ami le Noir, un combattant retraité avec des cicatrices sur le nez et la mémoire, le sait. Pour lui, c'est une question d'instinct, d'expérience de survie dans les situations les plus difficiles. Cela l'amène à entreprendre un dangereux voyage dans le passé, à la recherche de ses amis.

Dans cet étonnant roman noir, drôle, tendre et bouleversant du début à la fin, Arturo Pérez-Reverte raconte avec une incroyable maîtrise l'aventure d'un chien dans un monde différent de celui des humains, où les meilleures règles règnent - loyauté, intelligence et compagnie - et où tout politiquement correct ou convention sociale est banni. Un monde où il y a parfois de la pitié pour les innocents. Et la justice pour les coupables.

«Nací mestizo, cruce de mastín español y fila brasileña. Cuando cachorro tuve uno de esos nombres tiernos y ridículos que se les ponen a los perrillos recién nacidos, pero de aquello pasó demasiado tiempo. Lo he olvidado. Desde hace mucho todos me llaman Negro.»

Hace días que en el Abrevadero de Margot, donde se reúnen los chuchos del barrio, nada se sabe de Teo y de Boris el Guapo. Sus colegas presienten que detrás de su desaparición hay algo oscuro, siniestro, que los mantiene alerta. Lo ocurrido no puede ser nada bueno; lo sospechan todos y lo sabe su amigo el Negro, luchador retirado con cicatrices en el hocico y en la memoria. Para él es cuestión de instinto, de experiencia sobreviviendo en las situaciones más difíciles. Eso lo lleva a emprender un peligroso viaje al pasado, en busca de sus amigos.

En esta asombrosa novela negra, divertida, tierna y sobrecogedora de principio a fin, Arturo Pérez-Reverte narra con increíble maestría la aventura de un perro en un mundo diferente al de los humanos, donde rigen las mejores reglas -lealtad, inteligencia y compañerismo- y están desterradas toda corrección política o convención social. Un mundo en el que a veces hay clemencia para los inocentes. Y justicia para los culpables.