Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

Camino Winds

Titre en français : Tempête à l'île de Camino
Auteur : Grisham, John

anglais

Nombre de pages : 304
Dimensions : 24,2 x 16,3 x 2,9 cm
Éditeur : Hodder & Stoughton
Date d'édition : 2020-05

prix TTC :
27,95 €
Réf.9781529310184

Lorsque l'ouragan Leo menace l'île Camino de Floride, le gouverneur s'empresse de donner un ordre d'évacuation. La plupart des habitants fuient, mais un petit groupe d'irréductibles décide de résister. Parmi eux se trouve Bruce Cable, propriétaire de la librairie Bay Books dans le centre-ville de Santa Rosa.

L'ouragan est dévastateur : les maisons et les appartements sont rasés, les hôtels et les devantures de magasins sont ruinés, les rues sont inondées et une douzaine de personnes sont tuées. L'une des victimes est Nelson Kerr, un ami de Bruce qui a écrit des thrillers politiques opportuns. Mais les preuves suggèrent que la tempête n'est pas la cause de la mort de Nelson - il avait reçu plusieurs coups mystérieux à la tête.

Qui voudrait la mort de Nelson ? La police locale est débordée par les conséquences de la tempête et n'est pas en mesure de traiter l'affaire. Bruce commence à se demander si les personnages louches des romans de Nelson étaient plus des faits que de la fiction. Et quelque part sur l'ordinateur de Nelson se trouve le manuscrit de son nouveau roman - la clé de l'affaire pourrait-elle se trouver là, en noir et blanc ? Bruce commence à se pencher sur la question et ce qu'il trouve entre les lignes est plus choquant que tous les rebondissements de l'intrigue de Nelson - et bien plus dangereux.

When Hurricane Leo threatens Florida's Camino Island, the Governor is quick to issue an evacuation order. Most residents flee but a small group of diehards decide to ride it out. Amongst them is Bruce Cable, proprietor of Bay Books in downtown Santa Rosa.

The hurricane is devastating: homes and condos are levelled, hotels and storefronts ruined, streets flooded, and a dozen people are killed. One of the victims is Nelson Kerr, a friend of Bruce's who wrote timely political thrillers. But evidence suggests that the storm wasn't the cause of Nelson's death - he had received several mysterious blows to the head.

Who would want Nelson dead? The local police are overwhelmed with the aftermath of the storm and in no condition to handle the case. Bruce begins to wonder if the shady characters in Nelson's novels were more fact than fiction. And somewhere on Nelson's computer is the manuscript of his new novel - could the key to the case be right there, in black and white? Bruce starts to look into it and what he finds between the lines is more shocking than any of Nelson's plot twists - and far more dangerous.