Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

Driving Short Distances

Titre en français : Courtes Distances
Auteur : Winterhart, Joff

anglais

Nombre de pages : 128
Dimensions : 25,7 x 25,7 x 1,9 cm
Éditeur : Vintage Publishing / Yellow Jersey Press
Date d'édition : 2017-08

prix TTC :
19,95 €
Réf.9780224099806

Sam, jeune anglais désouvré de 27 ans, se remet d'une dépression chez sa mère quand, par un curieux concours de circonstances, il se retrouve engagé comme assistant d'un certain Keith Nutt. Quinquagénaire bedonnant que la mère de Sam ne laisse pas indifférent, Keith a une mini entreprise, KLN Ltd, spécialisée dans « la distribution et le transport », mais son travail semble consister uniquement à faire la tournée de petites entreprises des zones d'activité économique locales pour faire signer des papiers à des interlocuteurs que Sam ne voit jamais.

Coincé dans la voiture de Keith la plus grande partie de la journée, Sam s'attarde sur les petits détails du quotidien de la ville et des habitants qu'il croise chaque jour. Dans un premier temps très distante, la relation de Sam et Keith évolue progressivement et les problèmes de communication cèdent le pas à une certaine forme de connivence. Talentueux portraitiste, Joff Winterhart s'attarde avec tendresse sur les détail des corps et des visages pour brosser le portrait de ces deux âmes esseulées.

Poignant, drôle et brillamment dialogué, Courtes Distances confirme la singularité du travail de cet auteur.

Sam is 27 and needs to get a job. Keith, who claims to be a second cousin of his (absent) father, offers him one. On Keith's card it says he does 'distribution and delivery', which seems to consist of 'a lot of driving around, getting out of the car for a few minutes and then getting back in', Sam tells his mother.

And so the days go by, Keith driving to a trading estate, ducking into a portakabin, all the while telling Sam stories about his first boss, Geoff Crozier, his mentor in distribution and delivery. As the weeks pass, Sam gets to know Keith's friends, flirty Hazel-Claire from whom they buy two pasties every day at lunchtime, a variety of receptionists, and a few tantalising secrets from Keith's past... As in Days of the Bagnold Summer, Joff Winterhart is a master at depicting ordinary life in all its utterly poignant and funny mundanity.