Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

The Five

Sous-titre : The Untold Lives of the Women Killed
Auteur : Rubenhold, Hallie

anglais

Nombre de pages : 352
Dimensions : 13.49 x 2.38 x 20.32 cm
Éditeur : Mariner Books
Date d'édition : 2020-03

prix TTC :
17,95 €
Réf.9780358299615

Polly, Annie, Elisabeth, Catherine et Mary Jane sont célèbres pour la même chose, bien qu'elles ne se soient jamais rencontrées. Ils venaient de Fleet Street, Knightsbridge, Wolverhampton, Suède et Pays de Galles. Ils écrivaient des ballades, tenaient des cafés, vivaient dans des propriétés de campagne; ils ont respiré la poussière d'encre des presses à imprimer et ont échappé aux trafiquants d'êtres humains. Ce qu'ils avaient en commun était l'année de leurs meurtres: 1888. Le responsable n'a jamais été identifié, mais le personnage créé par la presse pour combler cette lacune est devenu beaucoup plus célèbre qu'aucune de ces cinq femmes. Depuis plus d'un siècle, les journaux tiennent à nous dire que «l'Eventreur» s'attaque aux prostituées. Non seulement cela est faux, comme l'historienne Hallie Rubenhold l'a découvert, mais cela a empêché de raconter les vraies histoires de ces femmes fascinantes. Maintenant, dans ce récit dévastateur de cinq vies, Rubenhold rétablit enfin les faits, révélant un monde non seulement de Dickens et de la reine Victoria, mais aussi de pauvreté, d'itinérance et de misogynie rampante. Elles sont mortes parce qu'elles étaient au mauvais endroit au mauvais moment - mais leur plus grand malheur a été de naître femmes.

Polly, Annie, Elisabeth, Catherine, and Mary Jane are famous for the same thing, though they never met. They came from Fleet Street, Knightsbridge, Wolverhampton, Sweden, and Wales. They wrote ballads, ran coffeehouses, lived on country estates; they breathed ink dust from printing presses and escaped human traffickers. What they had in common was the year of their murders: 1888. The person responsible was never identified, but the character created by the press to fill that gap has become far more famous than any of these five women. For more than a century, newspapers have been keen to tell us that “the Ripper” preyed on prostitutes. Not only is this untrue, as historian Hallie Rubenhold has discovered, but it has prevented the real stories of these fascinating women from being told. Now, in this devastating narrative of five lives, Rubenhold finally sets the record straight, revealing a world not just of Dickens and Queen Victoria, but of poverty, homelessness, and rampant misogyny. They died because they were in the wrong place at the wrong time—but their greatest misfortune was to be born women.