Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

Vita, morte e miracoli di Bonfiglio Liborio

Titre en français : La vie, la mort et les miracles de Bonfiglio Liborio
Auteur : Rapino, Remo

italien

Nombre de pages : 266
Éditeur : Minimum Fax
Date d'édition : 2019-10

prix TTC :
23,50 €
Réf.9788833890876

Liborio Bonfiglio est un cocciamatte, le fou dont tout le monde se moque et qui erre de façon farfelue et irrégulière sur les dalles de basalte d'un pays dont on ne parle jamais. Pourtant, dans sa voix grossière, le XXe siècle revient défiler sous nos yeux avec le rythme bouleversant et festif d'une procession avec un groupe de musique à la remorque. Parce que tout dans Liborio devient une histoire, un mot, un saut périlleux et un souvenir: l'école, l'apprentissage chez le coiffeur, les huis clos, la guerre et la résistance, le travail dans l'usine, le syndicat, la maison de fous, la solitude de la vieillesse. Sa mémoire est peuplée d'une galerie de personnages inoubliables: le maître Romeo Cianfarra, Donna Assunta la maitressa, l'amour de la jeunesse Teresa Giordani, les amis travailleurs de Ducati, le docteur Alvise Mattolini, Teté et la Sordicchia ... Depuis 1926 , l'année où il vient au monde, jusqu'en 2010, l'année où il s'apprête à quitter la scène, Liborio célébrera, dans une chronique hilarante et mélancolique d'échecs et de vengeance, le carnaval de ce siècle, ses signes noirs, mais aussi tous les sa folie et son courage.

Premio Campiello 2020
Liborio Bonfiglio è una cocciamatte, il pazzo che tutti scherniscono e che si aggira strambo e irregolare sui lastroni di basalto di un paese che non viene mai nominato. Eppure nella sua voce sgarbugliata il Novecento torna a sfilare davanti ai nostri occhi con il ritmo travolgente e festoso di una processione con banda musicale al seguito. Perché tutto in Liborio si fa racconto, parola, capriola e ricordo: la scuola, l'apprendistato in una barberia, le case chiuse, la guerra e la Resistenza, il lavoro in fabbrica, il sindacato, il manicomio, la solitudine della vecchiaia. A popolare la sua memoria una galleria di personaggi indimenticabili: il maestro Romeo Cianfarra, donn'Assunta la maitressa, l'amore di gioventù Teresa Giordani, gli amici operai della Ducati, il dottore Alvise Mattolini, Teté e la Sordicchia... Dal 1926, anno in cui viene al mondo, al 2010, anno in cui si appresta a uscire di scena, Liborio celebrerà, in una cronaca esilarante e malinconica di fallimenti e rivincite, il carnevale di questo secolo, i suoi segni neri, ma anche tutta la sua follia e il suo coraggio.