Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

Tutte le poesie (1969 - 2015)

Titre en français : Toute la poésie (1969 - 2015)
Auteur : de Angelis, MIlo

italien

Nombre de pages : 442
Dimensions : 20 x 13 x 3 cm
Éditeur : Mondadori
Date d'édition : 2017-06

prix TTC :
29,95 €
Réf.9788804677338

Retracer tout le chemin parcouru par Milo De Angelis, l'un des rares véritables protagonistes de la poésie, non seulement italienne, entre le XXe siècle et le nouveau siècle, est une aventure stimulante qui ouvre toujours de nouveaux scénarios d'émotion, où l'acuité de la douleur et la présence du mal ne s'imposent jamais, définitivement, à la puissante vitalité de la parole poétique. La complexité en tension constante de ce texte se révèle en 1976 avec "Somiglianze", le début d'un très jeune auteur, maîtrisant parfaitement, déjà à cette époque, un langage poétique exact et pointu, capable d'exprimer sans aucune emphase les tourbillons d'une condition existentielle extrêmement agitée. En ce sens, avec une cohérence de fer et tout en s'ouvrant à de nouvelles expériences - l'intermède dialectal, l'observation d'un monde urbain non découvert, la poussée métaphysique - De Angelis passe de structures fermées et cataclysmiques à des ouvertures soudaines de sens, comme dans ce qui peut être considéré comme un classique de son œuvre, "Thème d'adieu", où le deuil, le sentiment profond et poignardant de perte et de détachement conduisent le texte dans une dimension dramatique. Le voyage se poursuit ensuite, au milieu d'un quotidien troublé et de veines sinistres, de nouvelles urgences dans le monde de l'affection et du mal, comme dans le plus récent "Incontri e agguati". Ce volume, accompagné d'un essai de Stefano Verdino, est enrichi d'une incursion autoritaire du poète et d'un chapitre de jeunesse inédit : une incursion dans les origines de sa poésie.

Ripercorrere l'intero cammino compiuto da Milo De Angelis, uno dei pochi veri protagonisti della poesia, non solo italiana, tra Novecento e nuovo secolo, è un'avventura stimolante e capace di aprirci sempre nuovi scenari di emozione, dove l'acutezza del dolore e la presenza del male non si impongono mai, definitivamente, sulla vitalità potente della parola poetica. La complessità in costante tensione di questa lirica si rivela nel 1976 con "Somiglianze", esordio di un autore giovanissimo, perfettamente padrone, già allora, di una lingua poetica esatta e tagliente, capace di esprimere senza enfasi alcuna i vortici di una condizione esistenziale estremamente inquieta. In questo senso, con ferrea coerenza e pur aprendosi a nuove esperienze - la parentesi dialettale, l'osservazione di un mondo urbano incupito, la spinta metafisica - De Angelis passa da strutture chiuse e catafratte a improvvise aperture di senso, come in quello che si può considerare un classico della sua opera, "Tema dell'addio", dove il lutto, il senso profondo e lancinante della perdita e del distacco conducono la lirica in una dimensione drammatica. Il viaggio poi prosegue, tra quotidianità turbata e insinuarsi di venature sinistre, di nuove emergenze del mondo degli affetti e del male, come nel più recente "Incontri e agguati". Questo volume, corredato da un saggio di Stefano Verdino, è arricchito da un'autori- flessione del poeta e da un capitolo di inediti giovanili: una incursione alle origini della sua poesia.