Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

⚠️

Vous avez ajouté 0 produits à votre panier sans être connecté, si vous quittez le site, votre panier ne sera pas sauvegardé.

⚠️

Eine Formalie in Kiew


Titre en français : Une simple formalité à Kiev
Auteur :
Kapitelman, Dmitrij

allemand

Nombre de pages : 176
Dimensions : 20,8 x 13,3 x 1,7 cm
Éditeur : Hanser
Date d'édition : 2021-01

prix TTC :
25,50 €
Réf.9783446269378

"Une simple formalité à Kiev" est l'histoire d'une famille qui est partie à l'étranger pleine d'espoir pour commencer une nouvelle vie et qui se retrouve sans aucun foyer. Raconté avec l'humour doux-amer d'un fils qui tente stoïquement de devenir allemand.
Dmitrij Kapitelman parle mieux le saxon que la fonctionnaire auquel il demande un passeport allemand. Après 25 ans comme compatriote, la plus grande partie de sa vie. Mais aucune formalité n'est trop petite pour la bureaucratie lorsqu'il s'agit d'immigrants. Mme Kunze exige une apostille de Kiev. Il se rend donc dans la ville de sa naissance, avec laquelle rien ne le relie, si ce n'est des souvenirs d'enfance. Ces souvenirs sont beaux, car ils contiennent des parents aimants et indéfectibles. Et difficile, car la famille est actuellement en désaccord.

"Eine Formalie in Kiew" ist die Geschichte einer Familie, die einst voller Hoffnung in die Fremde zog, um ein neues Leben zu beginnen, und am Ende ohne jede Heimat dasteht. Erzählt mit dem bittersüßen Humor eines Sohnes, der stoisch versucht, Deutscher zu werden.
Dmitrij Kapitelman kann besser sächseln als die Beamtin, bei der er den deutschen Pass beantragt. Nach 25 Jahren als Landsmann, dem Großteil seines Lebens. Aber der Bürokratie ist keine Formalie zu klein, wenn es um Einwanderer geht. Frau Kunze verlangt eine Apostille aus Kiew. Also reist er in seine Geburtsstadt, mit der ihn nichts mehr verbindet, außer Kindheitserinnerungen. Schön sind diese Erinnerungen, warten doch darin liebende, unfehlbare Eltern. Und schwer, denn gegenwärtig ist die Familie zerstritten.