Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

⚠️

Vous avez ajouté 0 produits à votre panier sans être connecté, si vous quittez le site, votre panier ne sera pas sauvegardé.

⚠️

Mordi e fuggi


Sous-titre : Il romanzo delle BR
Auteur :
Bertante, Alessandro

italien

Nombre de pages : 208
Dimensions : 21.2 x 1.7 x 14.6 cm
Éditeur : Baldini + Castoldi
Date d'édition : 2022-01

prix TTC :
22,95 €
Réf.9788893884693

Description

Milan, 1969. Universités occupées, marches, tensions dans les usines. Le 12 décembre, massacre de Piazza Fontana. Alberto Boscolo a vingt ans, il vient d'une famille normale, ni riche ni pauvre, il est membre de l'Université d'État mais il en veut plus. Il veut mener à bien son propre projet politique. Déçu par l'incongruité du Mouvement étudiant, il se rapproche de ce qui sera bientôt le noyau des Brigades rouges. Les mois passent, Alberto participe à des actions de manifestation, à des braquages ​​autofinancés et au premier incendie criminel, mais son mécontentement ne s'apaise pas. Il veut agir sérieusement. Le groupe organise l'enlèvement éclair d'Idalgo Macchiarini, cadre de Sit-Siemens, et le soumet au premier procès prolétarien. "Hit and run", écrivent les Brigades rouges. La presse annonce la nouvelle; dans les bars ouvriers on ne parle plus d'autre chose, les Brigades rouges sont prêtes à élever le niveau de l'affrontement. Dans une métropole brumeuse, violente et inoubliable, Alessandro Bertante donne vie à une histoire humaine tumultueuse et vibrante, dans laquelle, entremêlant fiction et actualité, on voit les faits cruciaux qui vont déclencher la saison tragique des années de plomb. Un roman qui ne cherche pas de réponses faciles mais qui ouvre de nouvelles questions sur l'une des périodes les plus dramatiques de l'histoire italienne récente.

Milano, 1969. Università occupate, cortei, tensioni nelle fabbriche. Il 12 dicembre la strage di piazza Fontana. Alberto Boscolo ha vent’anni, viene da una famiglia normale, né ricca né povera, è iscritto alla Statale ma vuole di più. Vuole realizzare un proprio progetto politico. Deluso dall’inconcludenza del Movimento Studentesco, si avvicina a quello che di lì a poco sarà il nucleo delle Brigate Rosse. I mesi passano, Alberto partecipa alle azioni dimostrative, alle rapine di autofinanziamento e al primo attentato incendiario, ma il suo senso di insoddisfazione non si placa. Vuole agire sul serio. Il gruppo organizza il sequestro lampo di Idalgo Macchiarini, un dirigente della Sit-Siemens, e lo sottopone al primo processo proletario. «Mordi e fuggi », scrivono i brigatisti. La stampa batte la notizia; nei bar degli operai non si parla d’altro, le Brigate Rosse sono pronte ad alzare il livello dello scontro. In una metropoli nebbiosa, violenta e indimenticabile, Alessandro Bertante dà vita a una vicenda umana tumultuosa e vibrante, nella quale, intrecciando fiction e cronaca, vediamo scorrere i fatti cruciali che innescheranno la tragica stagione degli anni di piombo. Un romanzo che non cerca facili risposte ma che apre nuove domande su uno dei periodi più drammatici della recente storia italiana.