Attention, le JavaScript est désactivé et vous ne pourrez bénéficier de toutes les fonctionnalités de cette page.

⚠️

Vous avez ajouté 0 produits à votre panier sans être connecté, si vous quittez le site, votre panier ne sera pas sauvegardé.

⚠️

Rombo


Auteur :
Kinsky, Esther

allemand

Nombre de pages : 280
Dimensions : 20.6 x 13.2 x 2.6 cm
Éditeur : Suhrkamp
Date d'édition : 2022-02

prix TTC :
29,95 €
Réf.9783518430576

Description

En mai et en septembre 1976, deux graves tremblements de terre secouent un paysage et sa population dans le nord-est de l'Italie. Près d'un millier de personnes meurent sous les décombres, des dizaines de milliers sont sans abri, beaucoup quitteront à jamais leur région natale, le Frioul. Les déplacements de matériaux consécutifs aux séismes sont énormes, ils forment de nouveaux terrains sur lesquels on peut mesurer la force de l'intervention et la traduire en termes d'histoire naturelle. Mais pour le traumatisme humain, pour l'expérience de l'existence soudain brisée, le langage ne se laisse pas si facilement trouver.
Dans le nouveau roman d'Esther Kinsky, primé avant même sa parution, sept habitants d'un village de montagne isolé, hommes et femmes, racontent leur vie, dans laquelle le tremblement de terre a laissé des traces profondes qu'ils apprennent lentement à nommer. De l'expérience commune de la peur et de la perte, les fils de la mémoire individuelle se détachent bientôt et deviennent des récits pénétrants et émouvants de profondes blessures anciennes.

Mai und im September 1976 erschüttern zwei schwere Erdbeben eine Landschaft und ihre Bevölkerung im nordöstlichen Italien. An die tausend Menschen sterben unter den Trümmern, Zehntausende sind ohne Obdach, viele werden ihre Heimat, das Friaul, für immer verlassen. Die Materialverschiebungen infolge der Beben sind gewaltig, sie bilden neues Gelände, an denen sich die Wucht des Eingriffs ablesen und in die Begriffe der Naturkunde fassen lässt. Doch für das menschliche Trauma, für die Erfahrung der plötzlich zersprengten Existenz, lässt sich die Sprache nicht so einfach finden.
In Esther Kinskys neuem, noch vor Erscheinen preisgekrönten Roman berichten sieben Bewohner eines abgelegenen Bergdorfs, Männer und Frauen, von ihrem Leben, in dem das Erdbeben tiefe Spuren hinterlassen hat, die sie langsam zu benennen lernen. Von der gemeinsamen Erfahrung von Angst und Verlust spleißen sich bald die Fäden individueller Erinnerung ab und werden zu eindringlichen und berührenden Erzählungen tiefer, älterer Versehrung.